France

[France][bsummary]

Europe

[Europe][bsummary]

International

[International][bsummary]

SCI-TECH

[SCI-TECH][bigposts]

Faits divers

[Faits divers][twocolumns]

Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !

DIVORCE, RETRAIT DU VOILE... MENNEL SE CONFIE SUR SA NOUVELLE VIE

Deux ans après son passage dans l'émission The Voice, Mennel Ibtissen s'apprête à sortir un nouvel album intitulé «Heal». L'occasion pour la jeune femme de revenir sur plusieurs décisions importantes de sa vie.

DIVORCE, RETRAIT DU VOILE... MENNEL SE CONFIE SUR SA NOUVELLE VIE

Par : CNEWS

2018. Mennel, voix de velour et yeux de chats, est autant adulée par le jury du télécrochet que par les nombreux téléspectateurs de l'émission. Coup de tonnerre : la jeune femme - qui porte alors le voile - est au coeur d'une tempête sur Twitter où des internautes y ont déterrés d'anciens posts dans lesquels la chanteuse s'interroge sur les attentats de Nice de 2016. Elle préfère alors se retirer du concours et de la scène médiatique. «A mes soutiens, n'ayez aucune crainte, cette décision n'est pas un frein à mon épanouissement artistique mais au contraire la condition de son accomplissement», explique-t-elle alors dans une vidéo.

Deux ans plus tard, après un long moment passé loin des médias, la chanteuse semble avoir trouvé sa voie. Partie s'installer au Canada en quête d'apaisement, Mennel se marie ensuite avec un Américain et s'installe dans le Colorado... pour divorcer aussitôt.

Comme elle l'indique dans les colonnes de L'obs, son époux ne souhaitait pas qu'elle fasse de la musique. La sentence de Mennel est alors irrévocable : ce sera la vie avec la musique.

UN VOILE ET BEAUCOUP DE REMOUS

La jeune femme de 25 ans change alors de style et se montre désormais avec les cheveux non-couverts. Une décision personnelle qui a, encore une fois, contrarié nombre de ses abonnés Instagram. En juillet dernier, Mennel pose en simple chemise blanche.

«Ce jour là, j'ai perdu 13 000 abonnés d'un coup. Je me suis rendue compte du fanatisme, de la sexualisation de la famille, aussi, car ça dépasse la religion. Il y avait des gens qui me suivaient sur les réseaux sociaux pour une image : j'étais le reflet de leur propre guerre». Une guerre que la jeune femme ne veut pas servir. «Pour moi, c'était juste mon accoutrement. même pas un signe religieux, mais une identité. Je n'étais pas en train de dire "allô, regardez-moi, je suis musulmane"», explique celle qui se dit alors agacée par l'étendard qu'on lui tent : «je ne suis pas porte-parole», rappelle-t-elle à ses fans.

Le titre de son nouvel album signifie, lui, «guérir». Elle y décrit les différentes phases du deuil : «la colère, le déni, l'acceptation, etc. Pour finir avec la liberté retrouvée», note celle qui voit en cette histoire beaucoup de leçons à tirer : «tout ça aura été un mal pour un bien» […]


(SOURCE) : cnews.fr LIRE L'ARTICLE COMPLET



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à 01CNews.fr ®