France

[France][bsummary]

Europe

[Europe][bsummary]

International

[International][bsummary]

SCI-TECH

[SCI-TECH][bigposts]

Faits divers

[Faits divers][twocolumns]

Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !

VIDÉO - François Hollande : cette obligation dérangeante pour les anciens présidents

Invité sur le plateau de "6 à la maison", François Hollande s'est confié sur sa vie d'ancien président de la République. Et malgré son départ de l'Élysée, un élément le poursuit sans cesse : la sécurité.

François Hollande : cette obligation dérangeante pour les anciens présidents

Par : Pauline Laforgue | closermag.fr

Lorsqu'ils quittent l'Élysée, les anciens présidents ne partent pas seulement avec une pension de retraite. Invité sur le plateau de 6 à la maison sur France 2 lundi 23 novembre, François Hollande s'est confié sur la question de la sécurité des anciens chef d'État, qui même après avoir quitté le palais présidentiel, bénéficient d'une "garde rapprochée" à vie. Une obligation de sécurité, que le compagnon de Julie Gayet semble avoir quelque peu du mal à supporter, puisque cette surveillance, si elle est mise en place pour son bien, est également constante dans chacun de ses déplacements.

"Ce qui compte pour eux c'est d'éviter un incident, une provocation, une attaque, et aussi un attentat", explique ainsi François Hollande, précisant que cette présence peut être "pesante". "En l'occurrence pour moi en tant qu'ancien président, d'avoir toujours une sécurité, mais je pense que ça fait partie des obligations de l'après fonction", précise-t-il sur le plateau de France 2, ajoutant que même en tant qu'ancien président "on est toujours une cible possible, et donc il faut vivre avec cette sécurité". En tout cas, François Hollande semble mieux supporter sa protection rapprochée que ne l'a été Jacques Chirac en son temps, trop "fataliste" pour aimer la sécurité et la présence autour de lui de gardes du corps.

François Hollande dénonce des rumeurs d'infidélité "intolérables"

Durant son passage dans 6 à la maison, François Hollande en a profité pour s'exprimer sur les rumeurs d'infidélité qui le concernent. En effet, depuis plusieurs jours, il est accusé par un titre de presse d'être infidèle à Julie Gayet, photos volées à l'appui. Des faits qui sont pour lui totalement "intolérables". "C'est une atteinte, pas simplement à l'intimité, c'est une atteinte pour les personnes qui sont concernées. En l'occurrence, il y a encore eu des photos parues, donc nous avons tous décidés, tous ceux qui étaient sur les photos, moi-même, Julie Gayet et Juliette Gernez d'attaquer le journal en question", a-t-il annoncé, tandis que Julie Gayet elle, a décidé d'utiliser Instagram et multiplier les clichés avec son compagnon pour faire taire les rumeurs […]


(SOURCE) : closermag.fr LIRE L'ARTICLE COMPLET



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à 01CNews.fr ®