France

[France][bsummary]

Europe

[Europe][bsummary]

International

[International][bsummary]

SCI-TECH

[SCI-TECH][bigposts]

Faits divers

[Faits divers][twocolumns]

Des milliers de personnes manifestent pour défendre les langues régionales

Des rassemblements ont été organisés dans plusieurs villes de France pour protester contre la censure de “l’enseignement immersif“ des langues régionales par le Conseil constitutionnel.

Image d'illustration

L'ACTUALITÉS : BRETAGNE   | FRANCE   | EUROPE   | INTERNATIONAL

Par : V.A.


« Les gens sont là parce qu’ils ont peur que les écoles associatives soient fermées. » Ce samedi 29 mai, de nombreuses manifestations ont été organisées dans plusieurs villes de France, notamment à Colmar, Bastia ou encore à Guingamp, relaie Le Point. Le but : défendre « l’enseignement immersif » des langues régionales. Alors que la loi Molac portant sur l’enseignement de ces langues a été adoptée le 8 avril dernier par l’Assemblée nationale, 61 députés de la majorité ont saisi le Conseil constitutionnel, qui s’est prononcé le 21 mai. En effet, les sages ont déclaré inconstitutionnels les signes diacritiques et l’enseignement dispensé entièrement dans une langue régionale.

« Une méthode pédagogique » en danger

Une décision pointée du doigt par des milliers de Français dans le pays, ce samedi 29 mai. « Les gens sont là parce qu’ils ont peur que les écoles associatives soient fermées. La décision du Conseil constitutionnel pourrait leur enlever tout leur financement », a indiqué Paul Molac, comme le relate Le Point. Ce député du Morbihan était présent au rassemblement de Guingamp, en Bretagne, qui aurait mobilisé 10 000 personnes selon les organisateurs, et 6 000 selon la préfecture. D’après l’élu, la décision du Conseil constitutionnel mettrait en péril « une méthode pédagogique utilisée depuis plus de 50 ans ».

Jean Rottner enfariné

A Colmar, en Alsace, le président LR de la région Grand Est, Jean Rottner participait au rassemblement, lorsqu’il a été aspergé de farine par un inconnu. Le candidat LR à sa réélection a ainsi reçu de la poudre sur la tête, au moment de quitter les locaux de l’association « Eltern Alsace ». Sur son compte Twitter, Jean Rottner a réagi sur un ton ironique après les faits : « Se faire enfariner à cette occasion par un autonomiste est une forme de reconnaissance. Je suis très sensible à cet hommage à la pâtisserie alsacienne. »

Environ 400 personnes se seraient aussi réunies à Pau pour cette occasion. Le maire de la commune, François Bayrou, ainsi que le député Jean Lassalle étaient notamment présents. En Corse, à Bastia, près de 200 personnes se sont rassemblées pour défendre les langues régionales, relaie Le Point. La manifestation se serait terminée par des chants polyphoniques corses devant les locaux de l’inspection académique, pour la défense de la langue corse.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à 01CNews.fr ®