France

[France][bsummary]

Europe

[Europe][bsummary]

International

[International][bsummary]

SCI-TECH

[SCI-TECH][bigposts]

Faits divers

[Faits divers][twocolumns]

Vincent Bolloré, l’industriel des médias

Entré dans les médias par la petite porte, Vincent Bolloré a bâti un empire multimédia. Avec une idée en tête : faire jouer à plein les coopérations entre toutes les filiales.

Image d'illustration

Par : THOMAS MOREL / V.A.

Bolloré ne connaît rien à la télé, il va forcément se planter. Cette petite phrase assassine, c’est en ce mois de mars 2005. Alors que l’homme d’affaires s’apprête à lancer Direct 8, ses concurrents se moquent d’un concept – seize heures de programmes en direct par jour, quand la concurrence privilégie les séries et télé-réalités achetées à petit prix – qu’ils pensent condamné à brève échéance. Il ne leur faudra pas longtemps pour déchanter : non seulement Direct 8 fait jeu égal avec les autres chaînes de la TNT, mais le Breton va s’en servir pour mettre, en moins de dix ans, la main sur Vivendi, avec lequel il bâtit un champion mondial du divertissement, présent dans la télévision (Groupe Canal), le cinéma (Universal), la musique (Universal Music), les jeux vidéo (Gameloft), la communication (Havas) ou encore l’édition (Editis). Et qui affiche désormais des ambitions au moins aussi grandes dans le domaine de l’information.

Chez Bolloré, stratège industriel unanimement reconnu quoi que l’on pense de l’homme par ailleurs, rien n’est jamais dû au hasard. Ce n’est donc pas une surprise s’il s’intéresse autant aux médias – dès la fin des années 1990, il avait tenté de mettre la main sur TF1 -, et s’il a développé Vivendi comme il l’a fait. « Vincent Bolloré a une vraie vision industrielle de la culture , explique un fin connaisseur du secteur. Son idée, ce n’est pas d’empiler les marques, mais de créer des synergies entre les différentes filiales du groupe, de faire en sorte que chacun se mette au service de l’intérêt commun. » « C’est devenu une culture d’entreprise, tout le monde réfléchit en pensant aux autres entités du groupe », explique-t-on en interne, en citant par exemple le cas […]


(SOURCE) : valeursactuelles.com LIRE L'ARTICLE COMPLET / [La suite est réservée aux abonnés.]



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à 01CNews.fr ®