France

[France][bsummary]

Europe

[Europe][bsummary]

International

[International][bsummary]

SCI-TECH

[SCI-TECH][bigposts]

Faits divers

[Faits divers][twocolumns]

ALLEMAGNE : UN REVENU UNIVERSEL DE 1.200 EUROS PAR MOIS TESTÉ

De retour dans le débat public à la faveur de la crise du coronavirus, le revenu universel va faire l'objet d'une expérimentation en Allemagne. Pendant trois ans, 122 personnes vont recevoir 1.200 euros chaque mois, sans aucune condition. L'objectif étant d'étudier les effets d'un tel versement sur les choix faits par les bénéficiaires.

Image d'illustration

Par : Julien Da Sois / cnews.fr


Le projet, mené par l'Institut allemand pour la recherche économique (DIW) et la structure privée berlinoise «Mein Grundeinkommen» («Mon revenu de base»), a officiellement été lancé ce mardi 1er juin. Après une phase de sélection parmi plus de 2 millions de candidats, ils sont 122 heureux gagnants à avoir reçu leur premier versement. L'étude est financée par des dons émanant d'environ 181.000 particuliers.

Tous les six mois, les 122 cobayes devront remplir un questionnaire, de même que 1.380 personnes issues d'un groupe témoin. «Au cours des trois prochaines années, nous voulons étudier empiriquement si et comment le versement inconditionnel et régulier d’une somme d’argent qui couvre plus que le niveau de subsistance a un effet sur le comportement des gens», explique dans un communiqué Jürgen Schupp, de l’Institut allemand pour la recherche économique (DIW), responsable scientifique du projet.

Sera étudié l'impact d'un revenu de base sur la santé, la vie professionnelle, les relations sociales, et même sur l'environnement, la démocratie ou la révolution numérique. Bref, tous les aspects de la société. Car le but de cette étude est de fournir des données objectives à un débat «dominé par des convictions idéologiques», déplore Michael Bohmeyer, l'un des initiateurs du projet.

DES JEUNES, ISSUS DE LA CLASSE MOYENNE, SÉLECTIONNÉS

Plusieurs expérimentations du revenu universel, promesse de campagne du candidat socialiste français à la présidentielle Benoît Hamon en 2017, ont déjà été menées dans le monde, y compris en Allemagne (85 personnes avaient reçu pendant un an 1.000 euros par mois en 2017), mais aussi en Finlande, au Kenya, ou encore aux Pays-Bas. Les initiateurs du projet lancé outre-Rhin ce mardi ont noté qu'elles s'étaient souvent limitées aux personnes socialement défavorisées.

C'est pourquoi ils ont fait le choix de ne sélectionner que des membres de la classe moyenne pour leur propre programme. «Le revenu de base ne doit pas être une aide d’urgence, mais un investissement dans le développement de l’ensemble de la société», estime Michael Bohmeyer. Par ailleurs, ils se sont cantonnés à des personnes jeunes (21 à 40 ans), car «c’est dans cette tranche d’âge que se prennent les grandes décisions de la vie». «Nous voulons savoir si et comment un revenu de base inconditionnel affecte ces décisions», explique Michael Bohmeyer. Par la suite, deux autres études doivent être menées dans le cadre de ce projet pilote, notamment pour explorer des pistes de financement.


(SOURCE) : cnews.fr LIRE L'ARTICLE COMPLET



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à 01CNews.fr ®