France

[France][bsummary]

Europe

[Europe][bsummary]

International

[International][bsummary]

SCI-TECH

[SCI-TECH][bigposts]

Faits divers

[Faits divers][twocolumns]

Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !

Euro 2020 : pour ne pas vexer les joueurs musulmans, l’UEFA accepte de retirer les bouteilles de Heineken des conférences de presse

A la suite de plusieurs critiques, l’UEFA a décidé d’accepter de retirer les bouteilles d’Heineken des tables de conférences de presse, afin de ne pas froisser la foi musulmane de certains joueurs.

Image d'illustration

Par : V.A.

C’est Paul Pogba qui, le 16 juin dernier, avait initié la polémique. Arrivant à une conférence de presse, organisée dans le cadre de l’Euro 2020, le milieu de terrain français avait pris soin de retirer une bouteille de bière Heineken de la table où figuraient tous les sponsors de la compétition. Un geste pastichant celui de Cristiano Ronaldo qui, quelques jours auparavant, avait lui retiré deux bouteilles de Coca-Cola, appelant d’un geste de la main à préférer l’eau. Pourtant, relate Le Parisien, Heineken a déboursé plus de 40 millions d’euros pour pouvoir faire figurer son logo et son nom tout au long de l’Euro. Nul doute que le geste de Paul Pogba aura donc irrité Heineken et l’UEFA, poussant l’instance européenne du football à légiférer. C’est donc désormais officiel, depuis le jeudi 24 juin : les joueurs musulmans auront désormais la possibilité de signaler à l’UEFA, avant une conférence de presse, qu’ils ne souhaitent voir figurer une bouteille de bière devant leurs micros.

Une entorse exceptionnelle au règlement

A l’origine, pourtant, l’UEFA n’autorise pas les joueurs à interférer dans les contrats de sponsoring engagées par son service commercial. Néanmoins, dans une compétition déjà largement marquée par les conflits politiques – antiracisme, militantisme LGBT, tensions russo-ukrainiennes, etc. – l’instance du football européen aurait décidé de faire une exception. Martin Kallen, directeur de l’Euro, évoque, selon Le Parisien une « compréhension » lorsqu’il s’agit d’un geste lié à une « croyance religieuse ». Une incohérence pour de nombreuses personnalités, alors qu’au cours de la polémique autour des droits LGBT en Hongrie, l’UEFA s’était désengagée en mettant en avant « sa neutralité politique et religieuse ». Après tout, ce n’est pas la seule bizarrerie autour de ce débat houblonné. Dans cette affaire, en effet, tout le monde semble faire exprès d’ignorer que la bière Heineken mise en avant pour sponsoriser l’Euro… est une bière contenant 0% d’alcool.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à 01CNews.fr ®