France

[France][bsummary]

Europe

[Europe][bsummary]

International

[International][bsummary]

SCI-TECH

[SCI-TECH][bigposts]

Faits divers

[Faits divers][twocolumns]

Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !


LE SRI LANKA SE PRÉPARE À UNE MARÉE NOIRE

Un désastre écologique. Déjà responsable d'une grave pollution plastique au Sri Lanka, le porte-conteneurs MV X-Press Pearl, victime d'un incendie qui a duré treize jours au large de la ville de Colombo, est en train de faire naufrage. Les autorités sri-lankaises se préparent à une éventuelle marée noire.

Image d'illustration

Par : CNEWS avec AFP


Les responsables de l'opération sauvetage, aidés de la marine sri-lankaise, ont sollicité ce jeudi l'aide des garde-côtes indiens, qui avaient déjà participé à éteindre le feu qui s'était déclaré à bord du navire le 20 mai. Ils disposent en effet d'un bateau, arrivé sur la zone, doté des équipements nécessaires pour contenir une éventuelle pollution pétrolière avant qu'elle n'atteigne les côtes sri-lankaises.

Des dispersants pétroliers, des barrages flottants et des écrémeurs de surface sont d'ores et déjà prêts à être utilisés au moindre signe de fuite émanant du MV X-Press Pearl, qui a commencé à sombrer mercredi au large de la côte ouest de l'île, ont indiqué les autorités.

«La partie arrière du navire repose sur le fond marin à une profondeur d'environ 21 mètres, et (...) la partie avant s'enfonce lentement», a fait savoir l'entreprise propriétaire de l'embarcation en perdition, X-Press Feeders, dans un communiqué publié jeudi matin. La marine sri-lankaise a précisé que la proue du navire était toujours au-dessus de la ligne de flottaison.

DES MILLIONS DE GRANULÉS DE PLASTIQUE RECOUVRENT LES CÔTES

Il n'y a pour l'heure aucun signe de déversement des 350 tonnes de pétrole que transportait le porte-conteneurs dans ses réservoirs de carburant, a tenté de rassurer X-Press Feeders. Selon la société, une grande partie de sa «cargaison dangereuse» de 81 conteneurs, dont 25 tonnes d'acide nitrique, a été détruite pendant l'incendie.

Un feu, dont une fuite d'acide nitrique pourrait être à l'origine, qui a déjà provoqué la plus grave catastrophe écologique de l'histoire du Sri Lanka, en relâchant dans l'océan Indien des millions de granulés de plastique. Destinées à l'industrie de l'emballage, ces microbilles, provenant de la cargaison du bateau, ont déjà recouvert 80 kilomètres du littoral de l'ouest de l'île. Une éventuelle marée noire ne ferait qu'aggraver la situation déjà dramatique pour une île abritant l'une des plus riches biodiversités d'Asie du Sud.


(SOURCE) : CNEWS avec AFP LIRE L'ARTICLE COMPLET



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à 01CNews.fr ®