France

[France][bsummary]

Europe

[Europe][bsummary]

International

[International][bsummary]

SCI-TECH

[SCI-TECH][bigposts]

Faits divers

[Faits divers][twocolumns]

[VIDÉO] Agression raciste à Cergy : Jean Messiha pointe le “malaise apoplectique” de la gauche

D’après une vidéo, un homme aurait proféré de violentes injures racistes à l’encontre d’un livreur de repas et d’une femme qui a filmé la scène, à Cergy (Val-d’Oise).

Image d'illustration

Par : V.A.


« On vous a vendu comme du bétail pendant 800 ans », « négresse »… Voici les violentes vociférations dont auraient été victimes plusieurs personnes à Cergy, dans le Val-d’Oise. Une femme a réussi à filmer l’agression d’un livreur de repas de la part d’un homme d’environ 25 ans, se présentant comme « algérien ». L’individu virulent aurait ensuite insulté l’autrice des images. Cette vidéo, partagée dans la matinée du lundi 31 mai sur les réseaux sociaux, est rapidement devenue virale. Dans l’après-midi, Jean Messiha a notamment réagi sur CNews. Le président de l’Institut Apollon a apporté son soutien à la victime en lui disant un grand « bravo pour (son) courage » et pour « avoir pris ces propos scandaleux en vidéo » témoignant du « type de racisme qu’il peut y avoir ». Il a poursuivi : « Depuis ce matin, toute la gauche et les progressistes sont pris d’un malaise apoplectique, car évidemment, ce ne sont pas exactement les coupables qu’ils attendent. »

« Le racisme peut venir de partout »

En effet, ces personnalités politiques de gauche « s’imaginaient », selon Jean Messiha, « que le racisme ne pouvait venir que de Français de souche ». Or, le problème « peut venir de partout », a-t-il renchéri sur CNews. « Il faut dire, avec force, que le racisme n’est pas propre à un pays particulier ou à un type de personnes particulier. Il est universel. »

Une enquête ouverte

Dans cette vidéo, il serait donc possible de voir un homme de couleur – livreur de repas – se faire insulter par un autre homme. L’agresseur se serait ensuite tourné vers la femme, en train de filmer la scène, pour l’insulter à son tour. La Police nationale a fait savoir, dans un tweet publié lundi 31 mai à 11h, qu’elle ouvrait une « enquête judiciaire d’initiative pour identifier l’auteur et établir les faits ».



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à 01CNews.fr ®