France

[France][bsummary]

Europe

[Europe][bsummary]

International

[International][bsummary]

SCI-TECH

[SCI-TECH][bigposts]

Faits divers

[Faits divers][twocolumns]

Les logiciels bloqueurs de pub tuent le Web et les sites indépendants !

Toxicomanes à Stalincrack : l’évacuation du jardin d’Eole n’a rien réglé

Les consommateurs de crack évacués du parc sont retournés dans les rues du quartier Stalingrad, dont ils avaient été chassés au printemps.

Image d'illustration

Par : V.A.

Le problème a une nouvelle fois été déplacé, ce qui ne rassure pas les habitants du quartier Stalingrad à Paris, toujours confrontés à la présence des toxicomanes et aux nuisances que cela implique. Les nombreux consommateurs de crack qui se retrouvaient dans le jardin d’Eole chaque soir depuis le 17 mai, avec la bénédiction de la mairie de Paris et du ministère de l’Intérieur, ont été évacués dans la nuit de mercredi 30 juin à jeudi 1er juillet. Mais faute de véritable solution, ils traînent toujours aux abords du parc, relate Franceinfo.

Retour dans les rues

Malgré la présence d’agents de sécurité censés filtrer les entrées, des enfants se retrouvent à jouer à quelques mètres de toxicomanes en train d’inhaler leur dose de crack. Selon un témoin cité par le média public, certains parviennent à escalader les grilles pour pénétrer dans l’enceinte. Quant aux autres, ils sont retournés dans les rues du quartier. Celles-là même dont ils avaient été chassés au printemps, suite notamment à des tirs de mortiers et autres interventions de riverains excédés.

Pour beaucoup, il s’agit donc d’un simple retour à la case départ. La présence policière a été renforcée pour gêner le deal, mais les habitants sont en demande d’une solution pérenne. Pour l’instant, les pouvoirs publics se cantonnent à proposer l’ouverture de nouvelles « salles de shoot ». Anne Hidalgo a fait savoir qu’elle le ferait elle-même si l’Etat ne prenait pas les devants.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à 01CNews.fr ®