France

[France][bsummary]

Europe

[Europe][bsummary]

International

[International][bsummary]

SCI-TECH

[SCI-TECH][bigposts]

Faits divers

[Faits divers][twocolumns]

Cantal : Un adolescent mis en examen pour viols et agressions sexuelles sur quatre mineures

Un adolescent de 17 ans a été mis en examen pour quatre viols ou agressions sexuelles sur des mineures, dans un établissement de formation privé de Saint-Flour (Cantal). L’auteur présumé est « est dans un demi-déni » a indiqué le parquet.

Image d'illustration

Par : Actu17

« Les faits se sont produits sur une période d’un an et demi environ alors que les adolescents étaient âgés de 15 à 16 ans », a expliqué le procureur de la République de Clermont-Ferrand, Éric Maillaud, cité par Le Parisien. Un mineur âgé de 17 ans a été mis en examen ce mercredi pour des faits de viols et agressions sexuelles sur quatre adolescentes, qui se seraient produits dans un établissement de formation privé de Saint-Flour (Cantal) où ils étaient pensionnaires.

Des menaces pour « obtenir des faveurs »

Les victimes sont « d’ex-petites amies » du suspect. Ces dernières ont fait part de pressions de la part du mis en cause, qui aurait menacé de révéler leurs relations sexuelles et « de ternir leur réputation » s’il venait à ne pas « obtenir leurs faveurs ». Le violeur présumé « est dans un demi-déni, il reconnaît qu’elles n’étaient peut-être pas tout à fait d’accord » a détaille le procureur.

Les investigations sont toujours en cours dans le cadre d’une information judiciaire, pour identifier d’autres victimes potentielles. Les gendarmes de Saint-Flour sont en charge du dossier. L’adolescent en cause a été laissé libre sous contrôle judiciaire et a l’interdiction d’entrer en contact avec les victimes.


(SOURCE) : Actu17 LIRE L'ARTICLE COMPLET



2 commentaires:

  1. On est pas étonné qu'il ait été "laissé libre", de plus il est mineur et, dans le pire des cas, il s'en tirera avec un "rappel à la loi". Comme pour les migrants son avocat dira qu'on ne lui avait pas explique que c'était interdit de violer les filles et plaidera la relaxe. Respects aux parents des malheureuses gamines !

    RépondreSupprimer
  2. On est pas étonné qu'il ait été "laissé libre", sans doute par un "juge rouge", dans le pire des cas il s'en tirera avec un "rappel à la loi".Son avocat plaidera la relaxe car, comme pour les "migrants" de Cologne, personne ne lui avait expliqué que c'était interdit de violer les filles. Respect pour les parents des malheureuses gamines !

    RépondreSupprimer

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à 01CNews.fr ®