France

[France][bsummary]

Europe

[Europe][bsummary]

International

[International][bsummary]

SCI-TECH

[SCI-TECH][bigposts]

Faits divers

[Faits divers][twocolumns]

Dans le métro parisien “la délinquance de masse” des mineurs isolés

Les « mineurs non-accompagnés » représentent près de la moitié des interpellations réalisées par les policiers du métro, rapporte, lundi 13 septembre, le Parisien.

Image d'illustration

Par : V.A.

Ils sont devenus les « gros clients » de la Brigade de lutte contre les atteintes à la sécurité des transports (BLAST), rapporte le Parisien. « Les mineurs non-accompagnés » (MNA), expression qui désigne les migrants qui sont arrivés en France sans leurs parents, représentent le plus gros du travail de ces policiers. Il s’agit essentiellement de vols à l’arraché contre lesquels l’unité surnommée la « Bac métro » tente de lutter.

80 % des vols à l’arraché

« Le phénomène des MNA, c’est une délinquance de masse sur notre réseau : en 2021, au moins 40 % de nos mis en cause ont dit être MNA », affirme au quotidien la commissaire Noémie Cognard, adjointe au chef de la Sûreté régionale des transports (SRT). Dans les cas de vols à l’arraché, ils sont concernés par 80 % des dossiers. Sur le papier, leur part dans les larcins constatés a cependant baissé depuis 2019. Mais ces chiffres sont difficiles à interpréter en raison d’habitudes de transport bousculées par la crise du Covid-19, et notamment l’absence des touristes étrangers, principales cibles de cette délinquance. Ces jeunes migrants auraient même leur propre mode opératoire, qu’ils ont su faire évoluer. Ils arrachent par exemple les biens des passagers juste avant la fermeture des portes. « À cause du Covid, il y a moins de monde dans le métro. Donc ils délaissent le vol à la tire, rendu plus difficile, pour les vols à l’arraché », détaille un policier au Parisien. Ces délinquants travaillent à la chaîne, faisant « des allers-retours sur la ligne en enchaînant les vols ». « Certains MNA commettent tellement de vols, qu’en audition, ils ne savent même pas pourquoi ils ont été interpellés », conclut-il.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à 01CNews.fr ®