France

[France][bsummary]

Europe

[Europe][bsummary]

International

[International][bsummary]

SCI-TECH

[SCI-TECH][bigposts]

Faits divers

[Faits divers][twocolumns]

Edouard Philippe : les drôles de craintes de sa mère durant sa scolarité

L'ancien premier ministre Edouard Philippe était l'invité de Harry Roselmack dans Sept à Huit ce dimanche 12 octobre. Il est revenu sur une anecdote très particulière de son enfance.

Image d'illustration

Par : Marine L / closermag.fr

Instant confidences. L'ancien premier ministre Edouard Philippe était au cœur du portrait de la semaine dans l'émission Sept à Huit de ce dimanche 12 septembre, et sa présence dans l'émission du présentateur Harry Roselmack lui a permis de dévoiler quelques informations à son sujet, notamment sur son enfance. Après avoir parlé de sa relation avec son père, qui passait en partie par les livres, objets chéris et fortement mis en avant dans la famille Philippe, c'est ensuite de la mère d'Edouard Philippe qu'il a été question. Selon les propos de la journaliste Audrey Crespo-Mara qui se trouve face à lui, la mère d'Edouard Philippe s'inquiétait qu'il soit "dilettante à l'école".


"C'est vrai, ça a pu lui arriver de s'inquiéter de ça" a simplement confirmé Edouard Philippe en riant, avant d'ajouter quelques explications. "Elle se demandait toujours si, quand il allait falloir travailler, j'allais réussir à le faire. Il y avait une espèce de réassurance totale sur le fait qu'elle m'aimait quoi que je fasse, et en même temps, il y a toujours eu cette espèce d'inquiétude sourde, mais au fond qui est un des reflets de l'amour chez ma mère". Une inquiétude qui a d'ailleurs dû se dissiper au fil des ans pour se transformer complètement en fierté lorsqu'Edouard Philippe est passé, en quelques mois, d'inconnu à personnalité préférée des Français comme cela a été précisé dans Sept à Huit.

Edouard Philippe : "Ma mère m'a donné tout l'amour dont un fils peut rêver"

Au-delà des craintes de sa mère, l'ancien premier ministre a surtout toujours ressenti l'amour qu'elle avait pour lui, comme il l'a rapidement évoqué lorsque la journaliste lui a parlé d'elle. "Ma mère m'a donné, je crois, tout l'amour dont un fils peut rêver. Et j'essaie de lui rendre". Le reste de l'entretien a également abordé d'autres thèmes personnels - notamment la couleur de sa barbe et la maladie qui y est liée - mais aussi politiques. Edouard Philippe a en effet profité de son passage dans Sept à Huit pour confirmer qu'il ne serait pas candidat à l'élection présidentielle de 2022, et surtout qu'il apportait tout son soutien à Emmanuel Macron.


(SOURCE) : closermag.fr LIRE L'ARTICLE COMPLET



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à 01CNews.fr ®