France

[France][bsummary]

Europe

[Europe][bsummary]

International

[International][bsummary]

SCI-TECH

[SCI-TECH][bigposts]

Faits divers

[Faits divers][twocolumns]

La présence de terroristes afghans parmi les réfugiés est une des “inquiétudes” des renseignements

Le Coordonnateur national du renseignement et de la lutte contre le terrorisme, Laurent Nunez, a évoqué, lundi 6 septembre, les risques terroristes liés à la prise de pouvoir des talibans en Afghanistan.

Image d'illustration

Par : V.A.

Les services de renseignements sont « très attentifs » à la situation en Afghanistan, a déclaré lundi 6 septembre dans Télématin, Laurent Nunez. Le Coordonnateur national du renseignement et de la lutte contre le terrorisme, a évoqué les possibilités de reconstitution de groupes comme Al-Qaïda ou l’Etat islamique, dans un contexte de menace terroriste toujours important en France, notamment à l’approche du procès des attentats du 13-Novembre.

Risque de « reconstitution » d’Al-Qaïda

« La menace est toujours très élevée sur le territoire national. La situation en Afghanistan ne devrait pas modifier l’état de la menace mais les services de renseignement sont pour autant très attentifs », notamment en raison du risque de « reconstitution de foyers d’Al-Qaïda en Afghanistan, comme par le passé », a expliqué Laurent Nunez. Interrogé sur la possibilité que des terroristes se fassent passer pour des réfugiés afghans afin de pénétrer sur le territoire, il a déclaré : « C’est une autre de nos inquiétudes », défendant l’importance des « criblages » effectués par les renseignements.

La possibilité que des Français radicalisés partent pour l’Afghanistan est également examinée, même si à l’heure actuelle, « l’éloignement » et l’absence de « logistique » rendent ce scénario moins crédible, selon Laurent Nunez. La menace « endogène » (un attentat commis par une personne résidant en France à l’appel d’un groupe terroriste) semble davantage redoutée. « Chaque fois qu’il y a un procès » lié au terrorisme islamiste, il y a « un risque supplémentaire », a -t-il également reconnu, en référence à celui du 13-Novembre.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à 01CNews.fr ®