France

[France][bsummary]

Europe

[Europe][bsummary]

International

[International][bsummary]

SCI-TECH

[SCI-TECH][bigposts]

Faits divers

[Faits divers][twocolumns]

"La réalité, c’est ce film" : Marine Le Pen applaudit le polar marseillais "Bac Nord"

Alors qu’Emmanuel Macron est en visite à Marseille pour y annoncer un plan d’urgence, Marine Le Pen s’est fendue d’un tweet appelant ses abonnés à découvrir "Bac Nord", le polar de Cédric Jimenez actuellement en tête du box-office.

Image d'illustration

Par : Jérôme Vermelin / lci.fr

En salles depuis le 18 août, Bac Nord va franchir la barre du million de spectateurs dans quelques jours. Et Marine Le Pen en fait déjà partie. Ce mercredi soir, la candidate du Rassemblement National a profité de la visite d’Emmanuel Macron à Marseille pour encourager ses abonnés à découvrir le polar de Cédric Jimenez, qu'elle a visiblement beaucoup apprécié…

Inspirée de faits réels, survenus en 2012, Bac nord met en scène une équipe de policiers qui franchit la ligne jaune dans sa lutte contre les trafics qui gangrènent les quartiers nord. Très médiatisée à l’époque, cette affaire a donné lieu récemment à sept relaxes et des peines avec sursis pour onze prévenus. Elle sera jugée en appel dans quelques mois.

Le soutien de Marine Le Pen à Bac Nord fait écho à la polémique survenue en mai dernier lors de sa présentation hors compétition au Festival Cannes. "Peut-être que je vais voter Le Pen après ça", avait lancé un journaliste irlandais de l’AFP à l’équipe du film en conférence de presse, lui reprochant de représenter les habitants des cités comme "des bêtes".

"C'est une vision qu’on a toujours dans les médias français : les zones où on ne peut pas passer, les zones hors de la civilisation, les zones où il faut réimposer la loi française", avait-il expliqué. "Le film est super, mais il y a un problème, là. On est dans une année d’élection. Et j’étais gêné. Vraiment gêné. Et je n’étais pas le seul."

Originaire de Marseille, Cédric Jimenez s’était défendu de faire le jeu de l’extrême droite. "J’espère que Marine Le Pen ne va pas passer grâce à moi, ça m’emmerderait", avait-il répondu. "Au contraire, j’ai essayé avec le film de raconter effectivement des zones qui ont de grandes difficultés. Qui peuvent paraître véritablement hostiles. Mais je ne pense pas qu’il faut régler ça avec un vote radical comme Marine Le Pen, pas du tout."


(SOURCE) : lci.fr LIRE L'ARTICLE COMPLET



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à 01CNews.fr ®