France

[France][bsummary]

Europe

[Europe][bsummary]

International

[International][bsummary]

SCI-TECH

[SCI-TECH][bigposts]

Faits divers

[Faits divers][twocolumns]

Le RN « n’a pas à faire de primaire avec Éric Zemmour », juge Jordan Bardella

Le vice-président du Rassemblement national a invité, lundi 6 septembre sur Franceinfo, Éric Zemmour à se ranger derrière Marine Le Pen.

Image d'illustration

Par : V.A.

Alors que l’hypothèse d’une candidature d’Éric Zemmour se fait de plus en plus pressante, le Rassemblement national semble partagé entre ses proximités avec le journaliste et un logique appel à un rassemblement des droites nationalistes à soutenir Marine Le Pen. Le premier vice-président du parti, Jordan Bardella, a d’ailleurs exclu, lundi 6 septembre sur Franceinfo, toute discussion sur le statut de la présidente du RN comme meilleure opposante à Emmanuel Macron. « On n’a pas à faire de primaire avec Éric Zemmour », a-t-il déclaré, appliquant aussi cette logique à Nicolas Dupont-Aignan.

« La candidature à la fonction suprême, c’est quelque chose de sérieux »

« Le camp de tous ceux qui défendent la nation doit se rassembler derrière la seule candidate qui est aujourd’hui en capacité de l’emporter au second tour, c’est à dire Marine Le Pen », poursuit le numéro 2 du RN. Ce qui ne doit pas empêcher de discuter. Si un débat public entre Marine Le Pen et Éric Zemmour reste exclu par Jordan Bardella, il se dit favorable à une rencontre privée. Il pointe également « des points de convergence sur des diagnostics » entre l’écrivain et la présidente du RN.

Mais Jordan Bardella n’est pas pour autant tendre avec un Éric Zemmour dont il assure « ne pas avoir peur ». Rappelant que les intentions de vote conférées par les sondages à Éric Zemmour ne lui permettent pas d’espérer être présent au second tour, il tance à demi-mot un manque de crédibilité de l’éditorialiste : « La candidature à la fonction suprême, c’est quelque chose de sérieux, parce que les Français attendent de nous aujourd’hui un projet clair ». Il invite également Éric Zemmour à clarifier ses ambitions, notamment parce qu’il est encore présent sur CNews, ce qui crée, selon lui, une inégalité d’exposition médiatique avec les autres candidats.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à 01CNews.fr ®