France

[France][bsummary]

Europe

[Europe][bsummary]

International

[International][bsummary]

SCI-TECH

[SCI-TECH][bigposts]

Faits divers

[Faits divers][twocolumns]

Présidentielle 2022 : le morcellement de la gauche est-il forcément synonyme de défaite ?

À huit mois de l'élection, aucune des multiples candidatures de la gauche ne semble en capacité de se qualifier au second tour.

Image d'illustration

Par : Dinah Cohen / lefigaro.fr

LA QUESTION. L'union fait-elle vraiment la force ? En quelques mois, la gauche a vu défiler un nombre incalculable de tentatives de candidature commune. Le 17 avril dernier, des dirigeants des différents camps se sont même donné rendez-vous pour mettre tout le monde autour de la table et aboutir, peut-être, à un accord. «Si nous y allons divisés, nous n'avons aucune chance de gagner. Il nous faudra une candidature unique», avait alors déclaré l'écologiste Yannick Jadot.

À moins de huit mois de l'élection présidentielle, le constat est pourtant inévitable : la gauche partira divisée. Elle l'est d'ailleurs déjà avec ses six candidatures autonomes, allant des communistes aux socialistes, en passant par les Insoumis, les écologistes, mais aussi Arnaud Montebourg ou encore le Nouveau parti anticapitaliste. Les sondages ne rassurent pas non plus. Selon les différentes enquêtes, aucun des prétendants n'est pour le moment en capacité de se qualifier au second tour.

Dans ce contexte, les […]    [La suite est réservée aux abonnés.]


(SOURCE) : lefigaro.fr LIRE L'ARTICLE COMPLET



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à 01CNews.fr ®