France

[France][bsummary]

Europe

[Europe][bsummary]

International

[International][bsummary]

SCI-TECH

[SCI-TECH][bigposts]

Faits divers

[Faits divers][twocolumns]

PROGRAMME NUCLÉAIRE NAZI : DES SCIENTIFIQUES AMÉRICAINS EN QUÊTE DES CUBES D’URANIUM PERDUS

Les chercheurs du Pacific Northwest National Laboratory (PNNL) progressent via une nouvelle technique de recherche pour retrouver des cubes d’uranium perdus depuis la Seconde Guerre mondiale.

Image d'illustration

Par : CNEWS

Construits par les nazis et pour certains récupérés par les Etats-Unis, des centaines de cubes d’uranium, d’une largeur de 5cm chacun environ et d'un poids légèrement inférieur à 2,5 kilogrammes, ont été disséminés au fil du temps depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Un grand nombre est supposé avoir attérri en Union Soviétique, quand d'autres ont été perdus sur le sol allemand.

Seulement 12 pièces sont encore aux mains des scientifiques américains ou dans des collections privées, d’où la recherche menée par le PNNL, selon le site internet Ars Tecnica, publiant un article en date du 27 août.

UNE NOUVELLE MÉTHODE DE LOCALISATION DES CUBES

A l’origine, les «cubes d’Heisenberg», du nom du scientifique en charge du programme de recherche allemand, étaient utilisés par les nazis afin de fabriquer une bombe atomique en les combinant avec des neutrons, ce qui devait avoir pour effet de libérer une quantité importante d’énergie. Les forces alliées, intervenues à temps pour démanteler le réacteur et ses composants, situé à Haigerloch, dans le sud-ouest de l’Allemagne, avaient permis le rapatriement des cubes d’uranium, dans une course contre la montre entre Russes et Américains pour récupérer la technologie et les scientifiques allemands attachées au programme.

Abritant un de ces cubes entre leurs murs, dans une boite de protection en double plexiglas, le centre de recherche PNNL a découvert une nouvelle méthode de localisation pour ces fameux dés radioactifs. Une technique qui n'a pas encore été détaillée, mais qui pourrait surtout servir contre le trafic illégal de matières nucléaires en permettant leur détection plus facilement.


(SOURCE) : CNEWS LIRE L'ARTICLE COMPLET



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à 01CNews.fr ®