France

[France][bsummary]

Europe

[Europe][bsummary]

International

[International][bsummary]

SCI-TECH

[SCI-TECH][bigposts]

Faits divers

[Faits divers][twocolumns]

Rétention, port du voile, serment de laïcité : les pistes de Valérie Pécresse contre l’islamisme

Dans une interview accordée au Journal du dimanche, la candidate à la primaire Les Républicains veut contrer la menace terroriste et agir très vite si elle est élue.

Image d'illustration

Par : V.A.

Côté Les Républicains, une partie des programmes semble déjà être prête chez certains candidats. Après le déplacement de Xavier Bertrand à Marseille en fin de semaine, c’est au tour de Valérie Pécresse de présenter un des axes forts de sa future campagne à la primaire du parti, à savoir la lutte contre l’islamisme, cela à quelques jours du début du procès des terroristes du 13-novembre 2015. Dans Le Journal du dimanche, la présidente de la Région Île-de-France rappelle que la menace est toujours présente, non pas seulement à l’extérieur du pays, mais bien à « l’intérieur ». « La société française et les sociétés européennes doivent se mettre en alerte permanente », dit-elle.

Si la loi contre le séparatisme a durci le ton face aux dérives islamistes, « ce n’est pas assez » selon elle. Il faut aller plus loin et, par exemple, demander de prêter un serment de respect des valeurs de la République et de la laïcité « dans toutes les fonctions publiques, qu’elles soient d’État, territoriales ou hospitalières ». Si Valérie Pécresse demande à ce que tous les agents s’y engagent, il faudrait aussi « l’exiger à tout recrutement », lance-t-elle dans le JDD. « Nous sommes face à des ennemis qui veulent détruire nos valeurs », met en garde la présidente LR de la Région Île-de-France.

Sécuriser les frontières

En outre, si Valérie Pécresse reconnaît qu’Emmanuel Macron « a pris conscience de la situation, il y a eu trois ans d’aveuglement », selon elle. Dans son viseur, la sortie de prison des djihadistes condamnés. « Je suis favorable à des mesures de rétention », puisqu’elle estime qu’ils « n’ont absolument pas renoncé à leur idéologie » à leur sortie. Autre sujet crucial : la lutte contre le salafisme, qui devrait être interdit, selon un de ses concurrents, Xavier Bertrand. « La lutte contre l’islamisme ne se résume pas à la lutte contre le salafisme », tempère Valérie Pécresse dans Le Journal du dimanche. Selon elle, il faut prendre en compte les autres formes qu’il revêt, notamment la radicalisation religieuse.

Enfin, Valérie Pécresse qui se dit « très engagée pour le droit et la liberté de femmes », veut « pénaliser » le port forcé du voile. Elle rappelle qu’elle interdit le port du burkini en Île-de-France dans les bases de loisirs. Sur le plan européen, il y a une nécessité de « sécuriser les frontières ». La candidate LR plaide pour une systématisation des contrôles dans le « fichier de sécurité européen » afin d’éviter une « infiltration d’islamistes ». Elle compte aussi demander l’expulsion des étrangers fichés pour radicalisation. Autant de mesures qu’elle compte mettre en place, si elle est élue en 2022, dans les trois mois suivant son arrivée au pouvoir.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à 01CNews.fr ®