France

[France][bsummary]

Europe

[Europe][bsummary]

International

[International][bsummary]

SCI-TECH

[SCI-TECH][bigposts]

Faits divers

[Faits divers][twocolumns]

[VIDEO] «C’est une bonne stagiaire!»: cette plaisanterie de Castex passe mal

En essayant visiblement de faire référence à une blague faite par Laurent Ruquier au début d’«On est en direct» sur sa co-animatrice Léa Salamé, Jean Castex a lancé: «C’est une bonne stagiaire! Vous me la prêterez comme stagiaire tout à l’heure». Une plaisanterie vue par certains comme misogyne sur le Web.

Image d'illustration

Par : Anastasia Patts / fr.sputniknews.com

La collection de blagues de Jean Castex s’est enrichie d’une nouvelle boutade, laquelle ne semble pas avoir été appréciée par tous, certains internautes l’ayant considérée comme sexiste.

Invité sur France 2 dans «On est en direct», le Premier ministre a été interrogé par Laurent Ruquier au sujet du port du masque dans les lieux soumis au pass sanitaire. Il a répondu qu’une personne vaccinée risquait toujours de contracter et de transmettre le virus, raison pour laquelle il fallait «être prudent».

Léa Salamé est intervenue avec «la question de Laurent est très importante», une phrase à laquelle Jean Castex a réagi: «C’est une bonne stagiaire! Vous me la prêterez comme stagiaire tout à l’heure».

Sur les réseaux sociaux, certains y ont vu du sexisme.

Cependant, le chef du gouvernement aurait probablement fait référence à une blague lancée par M.Ruquier au début de l’émission: «Ce soir, vous l'avez vue et reconnue, j'ai une stagiaire, Léa Salamé».

D'autres plaisanteries

En juillet 2020, peu après son entré en fonctions, le Premier ministre a dévoilé par hasard une note censée rester privée en sortant de Conseil des ministres. Après une autre réunion, mais une semaine plus tard, il a posé une note sur ses dossiers: il était possible d’y lire en zoomant un message écrit à la main: «Vous ne m'aurez pas une deuxième fois! Bel été à vous».

Ensuite, le Premier ministre s’est permis une boutade à l’encontre d’Olivier Véran qui s’était fait vacciner devant les caméras en déboutonnant sa chemise et en laissant entrevoir son bras et son torse:

«On ne va pas faire comme M. Véran, je vous l’annonce tout de suite! Parce que ça ferait trop de déception dans la salle. Dans la salle ou ailleurs!».



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à 01CNews.fr ®