France

[France][bsummary]

Europe

[Europe][bsummary]

International

[International][bsummary]

SCI-TECH

[SCI-TECH][bigposts]

Faits divers

[Faits divers][twocolumns]

[VIDEO] Fête de l’Huma : Vague d’indignation après un chant anti-police, Gérald Darmanin réagit

Le chant anti-police scandé à la fête de l’Humanité vendredi soir a fait réagir le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, mais également les syndicats de policiers.

Image d'illustration

Par : actu17.fr

« Tout le monde, déteste la police ! », ont scandé les quelques centaines de spectateurs du concert du rappeur marseillais Soso Maness à la Fête de l’Humanité, à La Courneuve (Seine-Saint-Denis), vendredi soir. Des vidéos amateurs montrant ce moment ont été publiées sur les réseaux sociaux et ne sont pas passées inaperçues.

L’artiste, connu pour avoir été condamné pour des affaires liées aux stupéfiants, venait de critiquer le film « Bac Nord », le long métrage de Cédric Jimenez actuellement au cinéma, qui raconte le travail de policiers de la brigade anticriminalité (BAC), qui s’emploient à démanteler un important trafic de drogue. « Ce film c’est de la grosse merde », a notamment lâché Soso Maness, de son vrai nom Sofien Manessour, 34 ans.

« En plein procès des attentats du 13 novembre quel esprit républicain ! »

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a réagi sur Twitter ce samedi après-midi : « Nous attendons tous des partis dits de « gauche » participant à la fête de l’humanité une condamnation ferme des propos injurieux contre la police de la République. Cette police composée des enfants du peuple qui protègent, au péril de leur vie, nos concitoyens les plus modestes ».

« En plein procès des attentats du 13 novembre quel esprit républicain ! », s’exclame le syndicat Alliance Police Nationale. « Détester la police c’est salir ceux qui luttent contre le terrorisme aussi. La sécurité : un bien de l’humanité », ajoute l’organisation.

« Fut un temps où la Fête de l’Huma exposait Picasso ou honorait Paul Eluard. Aujourd’hui, on y chante ‘Tout le monde déteste la Police’ », déplore de son côté le syndicat Unité SGP-FO. « Signal d’une haine anti-flic décomplexée qui se répand et de la bêtise crasse à en écouter le public ».

« Ça commence par des paroles et ça se finit par des agressions »

« Cette frange irrécupérable qui crie : « tout le monde déteste la police« , exprime au grand jour, son racisme anti-flic ! », affirme Matthieu Valet, porte-parole et secrétaire national adjoint du syndicat indépendant des commissaires de police (SICP). « Ça commence par des paroles et ça se finit par des agressions. Ils crachent sur notre uniforme qu’ils haïssent ».


(SOURCE) : actu17.fr LIRE L'ARTICLE COMPLET



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à 01CNews.fr ®