France

[France][bsummary]

Europe

[Europe][bsummary]

International

[International][bsummary]

SCI-TECH

[SCI-TECH][bigposts]

Faits divers

[Faits divers][twocolumns]

Violences à Val-de-Reuil : Gérald Darmanin veut dissoudre la LDNA (Ligue de défense noire africaine), “structure raciste”

Après les violences qui ont eu lieu dans l’Eure, samedi 11 septembre, le ministre de l’Intérieur a annoncé une procédure de dissolution contre la Ligue de défense noire africaine (LDNA), lundi 13 septembre.

Image d'illustration

Par : V.A.

Le ministre de l’Intérieur s’est emparé de l’affaire des violences communautaires qui ont eu lieu, samedi 11 septembre, à Val-de-Reuil (Eure). Gérald Darmanin a annoncé, lundi 13 septembre, sur Twitter avoir « décidé de lancer la procédure engageant la dissolution de la Ligue de défense noire africaine (LDNA) ». Des dizaines de membres de cette association s’étaient rassemblés devant la mairie de la ville avant d’y pénétrer par la force, perturbant des mariages et s’en prenant aux élus. Le maire de la ville, Marc-Antoine Jamet, avait dénoncé l’action d’un groupe « extrémiste et raciste ».

Débordements en série

L’acte de cette association sulfureuse, déjà pointée du doigt à plusieurs reprises pour des débordements anti-français, a fini par faire réagir le ministre. Le candidat à la primaire de la droite Éric Ciotti avait notamment interpellé Gérald Darmanin, rappelant que la LDNA avait déjà été mise en cause pour avoir « appelé à cracher sur la tombe du général de Gaulle, s’être réjoui de la mort de soldats français au Mali ». Le Rassemblement national avait également demandé cette dissolution après une manifestation en 2020, durant laquelle le groupuscule avait qualifié l’État français de « totalitaire, terroriste, esclavagiste et colonialiste ».

À l’origine des débordements de samedi se trouverait une simple dispute de bac à sable entre un enfant d’origine kurde et un autre d’origine sénégalaise. Les parents s’en seraient mêlés, puis l’ensemble des deux communautés, suivi par le Parti indépendantiste kurde (PKK) et la Ligue de défense noire africaine, dans une incompréhensible escalade de la violence. « Les discours de cette structure raciste appellent à la haine et à la discrimination. Ses actions causent des troubles à l’ordre public, comme ce week-end à Val-de-Reuil », a jugé Gérald Darmanin.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à 01CNews.fr ®